Les jeux vidéos à la BNF

2835061822 ff87879777 b

 

La Bibliothèque nationale de France rassemble le patrimoine documentaire national, le conserve et le fait connaître. Depuis 1992, elle rassemble aussi les jeux vidéos !

Les collections de la Bibliothèque nationale de France sont uniques au monde : quatorze millions de livres et de revues, mais aussi des manuscrits, estampes, photographies, cartes, plans, partitions, monnaies, médailles, documents sonores, vidéos, multimédia, le tout en accroissement constant. Elle est fréquentée chaque année par plus d'un million de visiteurs. Gallica, sa bibliothèque numérique permet de consulter gratuitement plus de trois millions de documents.

Historique

C’est lorsque Charles V qui installe sa collection de 917 livres dans une salle spécialement aménagée du Louvre, que commence le rassemblement des ouvrages en France. En 1537, le roi François 1er introduit un principe nouveau par l'ordonnance du 28 décembre, cette obligation est appelée dépôt légal, constitue une étape fondamentale pour la bibliothèque royale. 

L'abbé Bignon, nommé bibliothécaire du roi en 1719, donne à la bibliothèque un éclat sans précédent. Il l'organise en départements et poursuit l'acquisition de documents, très soucieux de faire entrer tous les ouvrages importants de l'Europe savante. Il se préoccupe aussi de faciliter l'accès de la bibliothèque, aux savants comme aux simples curieux.

 

Naissance de la BnF

La Bibliothèque nationale de France s'inscrit dans la nouvelle génération de bibliothèques, qui voit le jour, aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne, au Japon, en Egypte.

Le 14 juillet 1988, lors de son traditionnel entretien télévisé dans le parc de l'Elysée, le Président de la République, François Mitterrand, annonce :

« la construction et l'aménagement de l'une ou de la plus grande et la plus moderne bibliothèque du monde....qui devra couvrir tous les champs de la connaissance, être à la disposition de tous, utiliser les technologies les plus modernes de transmission de données, pouvoir être consultée à distance et entrer en relation avec d'autres bibliothèques européennes ».

Le 20 décembre 1996, la bibliothèque d'étude du site François-Mitterrand s'ouvre. Le 8 octobre 1998, l'ouverture de la bibliothèque de recherches scelle l'achèvement de ce grand projet.

 

Missions

La Bibliothèque nationale de France a pour missions de collecter, conserver, cataloguer, enrichir et communiquer le patrimoine documentaire national, comme le stipule son décret de création n° 94-3 du 3 janvier 1994. Elle doit assurer en plus l'accès du plus grand nombre aux collections et participer à la numérisation pour ouvrir l'accès aux collections.

En 2010, sont entrés à la Bibliothèque nationale de France au titre du dépôt légal 67 278 livres, 314 625 fascicules de périodiques, 10 009 documents sonores, 9 979 vidéos, 6 934 documents multimédia, 6 729 cartes postales, 6 100 affiches, 2 891 cartes et plans.

 

La conservation des jeux vidéos et des consoles :

Depuis 1992, les éditeurs de jeux doivent déposer une copie de leur création à la Bibliothèque nationale de France, de ce fait elle est devenue un acteur majeur de la conservation du patrimoine vidéoludique. La Bibliothèque nationale de France possède donc différents exemples de consoles, conservées dans la collection Charles Cros. Afin de compléter cette collection les pièces manquantes sont récupérées par des dons ou achetées aux enchères.

Mais l’obsolescence des machines et de leurs supports est un point d’obstacle difficile pour garder en état de marche les consoles. L'hygrométrie et la température (50 % et 20 degrés) sont identiques à ceux des livres, mais le matériel électronique pose de nombreuses questions:

«Nous n'avons pas encore de véritable recul. Il y a beaucoup de plastiques à l’intérieur, des plastiques extrêmement différents les uns des autres, donc qui peuvent se dégrader à différentes vitesses. [...] Nous ne pouvons que retarder ou comprendre ces phénomènes mais sans forcément pouvoir les empêcher, à très long terme"

Il existe plusieurs solutions plus ou moins satisfaisantes. La Bibliothèque conserve les machines, accessoires et jeux sur leur support d’origine. Elle s’est tournée vers une logique d’émulation afin de répondre aux problèmes liés à la pérennité et l’usure des supports, des machines de lecture et des environnements logiciels.

Accès et consultation

 

Le but de conservation va de pair avec la volonté de rendre accessible cette collection. Une salle est consacrée à la consultation des documents audiovisuels. Des postes multimédias sont en salle depuis 2010 dont trois PC consacrés aux jeux vidéo et une PS3 depuis avril 2012 en accès libres. 

 

L’objectif est de proposer grâce à une sélection régulièrement mise à jour une diversification de l’offre. Elle souhaite proposer davantage d’événements et de sessions de jeux sur grand écran. Aujourd’hui elles sont à raison de deux matinées par semaine depuis juillet 2014.

Une salle est réservée aux chercheurs accrédités et propose l’ensemble de la collection des jeux vidéo disponibles à la consultation. Une salle close pour ne pas déranger les autres lecteurs permet d’expérimenter plus adéquatement des jeux. Cette salle prend en compte l’espace du joueur comme avec la Wii par exemple.

 

Deux consoles « antiques »

 

À la Bibliothèque nationale de France sont installées plusieurs consoles mythiques, comme L'Odyssey qui date de 1972. C'est le premier hybride de console à mixer jeu de société et jeu vidéo.

 

Ou encore l'Atari VCS 2600 qui date de 1977. 

C'est une figure emblématique dans le monde du jeu vidéo. Elle a été vendue à 15 millions d'exemplaires, c'est la première console de jeux à cartouches. Le catalogue de cette console atteint 900 titres comme les mythiques Space Invaders.

Pour se replonger dans l'ambiance de ce jeu n'hésitez pas à cliquer sur ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=opru6qPsPa4

 

 

Rédactrice : Célia Vindiollet
Correctrices : Manon Bureau, Alexane Trollé-Papet, Aude Roussel

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer